Signal national d’alerte

Un sondage IFOP indique qu’une majorité de français ne sait pas quoi faire en cas de catastrophe naturelle ou industrielle, et souhaiterait être mieux informée.

Le décret du 12 octobre 2005 stipule que le signal national d’alerte est « déclenché sur décision du premier ministre, des préfets de département et à Paris du préfet de police ou des maires qui informent sans délai le préfet du département. » Les sirènes émettent alors un signal modulé, montant et descendant, composé de trois séquences d’une minute 41 secondes, séparées par un silence de 5 secondes. Ce signal ne peut être confondu avec les autres coups de sirène.

Rappel :

  • 1 coup : secours à personne
  • 2 coups : accident sur la voie publique
  • 3 coups : incendies et feux
  • 4 coups : menace chimique

Lorsque le signal d’alerte est diffusé, il est impératif que la population se mette à l’écoute de la radio sur laquelle seront communiquées les premières informations sur la catastrophe et les consignes à adopter. Dans le cas d’une évacuation décidée par les autorités, la population en sera avertie par la radio.

France-Inter : 99.8 – 101.1

France-Info : 103.4 – 105.4