Etude de sismologie citoyenne

0

Sismologie citoyenne :
la science a besoin de vous !

L’EOST (École et Observatoire des Sciences de la Terre) et le LISEC (Laboratoire
Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication) se sont associés dans le
cadre d’une étude pluridisciplinaire de sismologie citoyenne (co-financement CNRS et
Université de Strasbourg).
Dans ce cadre, nous recherchons activement 25 citoyens volontaires pour une étude d’une
durée minimale de 6 mois dès novembre-décembre 2018 dans la zone de Mulhouse et
environs pour :
● accueillir à leur domicile un petit sismomètre* qui mesurera l’activité sismique de la
zone des failles bordières rhénanes (secteur Mulhouse et environs) en complément des
stations sismologiques permanentes du réseau français et ceux des pays frontaliers,
● participer à une enquête sociologique dont l’objet est d’étudier la perception de la
science et des aléas sismiques par les citoyens.
*de faible encombrement, le sismomètre n’engendre aucun contrainte et ne nécessite aucun entretien, il ne consomme
que très peu de bande passante sur votre boîtier internet et très peu de courant électrique.
—–
Que vous ayez des connaissances en science ou non :
– Si vous habitez Mulhouse et environs (cf carte ci-dessous),
– Si vous habitez en RDC d’un immeuble ou dans une maison individuelle,
– Si vous êtes prêt à accueillir un sismomètre (15*15cm environ) pour une durée minimale de 6
mois,
– Si vous avez un boîtier Internet sur lequel sera connecté en permanence le sismomètre.
CONTACTEZ-NOUS !
—–
carte de répartition théorique des sismomètres

Du côté sismologie :
Une plateforme WEB (présentée lors de l’installation de l’appareil) vous permettra de visualiser en
temps réel les vibrations mesurées* par le sismomètre** installé chez vous. Elle vous permettra
également de suivre la sismicité régionale et mondiale mesurées par d’autres sismomètres***.
* Les observations sismologiques seront conservées par l’EOST.
**Le sismomètre ne demande aucune maintenance particulière. Toutefois, durant toute la période
de l’étude, l’équipe du projet se tient à votre disposition pour répondre à vos éventuelles questions
et intervenir en cas de panne de l’appareil.
***Votre anonymat est assuré par le fait que la plateforme web, bien qu’accessible par d’autres
utilisateurs, ne permet pas de localiser précisément les sismomètres (incertitude de 1,6km).

Du côté sociologie :
Vous serez invités à participer à deux entretiens sociologiques de 30mn à 1h – l’un mené au
moment de l’installation du sismomètre, l’autre 6 à 8 mois plus tard*.
*Les entretiens seront enregistrés et transcrits dans le respect de votre anonymat et ne seront
utilisés qu’à des fins scientifiques. Toutes vos données personnelles (noms, adresses, numéros de
téléphone, etc) seront détruites à l’issue de l’étude.

A la fin de l’étude, il se passe quoi ?
Fin 2019, vous serez invités avec les autres participants à cette étude de sismologie citoyenne à
l’Observatoire sismologique de l’EOST pour une présentation de ses activités d’observatoire et un
temps d’échange avec les sismologues. Il s’agira également de nous faire part de vos suggestions
et commentaires quant à vos attentes par rapport aux sismomètres qui vous ont été prêtés
(ergonomie, visualisation et analyse des mesures).

Contact
Fanny Ajak
l isec-sismologie-citoyenne@unistra.fr
06 47 58 27 37

Pour en savoir +
L’Université de Strasbourg: https://www.unistra.fr/
Le CNRS: http://www.cnrs.fr/

Le LISEC: http://www.lisec-recherche.eu/
L’EOST: https://eost.unistra.fr/

Les sites de l’observatoire sismologique national BCSF-RENASS situé à Strasbourg
https://eost.unistra.fr/observatoires/sismologie/bcsf-renass/
https://www.franceseisme.fr/
https://renass.unistra.fr/

La plate-forme WEB
https://raspberryshake.org/community/station-view/
https://raspberryshake.org/community/eq-view/

Partage